+212 (0) 524 433 304 +212 (0) 687 171 983 nous contacter
0
0 Réservation
Réserver

Baan Thaï – Le Concept

Le Baan Thaï Institut a été l’un des premiers à importer la tradition thaïlandaise à Marrakech. Un lieu unique qui joue la carte de l’authenticité et offre de vrais massages thaïs traditionnels, effectués par des praticiennes thaïlandaises diplômées, certaines formées à la fameuse école de massage Wat Po de Bangkok. Dans ce Spa à l’accueil chaleureux, ne se cache rien d’autre que la vrai Thaïlande. 16 espaces de massages et de soins sont disséminés sur près de 650 mètres carrés, eux même repartis sur deux étages et sur un toit terrasse panoramique avec une magnifique vue sur les cimes de l’Atlas. Brigitte Loudet, la propriétaire des lieux qui est elle-même diplômée de la Wat Po, a su décorer l’endroit avec goût et raffinement. Tout au long de ses multiples voyages dans ce pays qu’elle affectionne, elle a su ramener des sculptures réalisées en Thaïlande, des statues, des tissus et divers objets qui renforcent la sensation d’être loin, très loin de Marrakech. Le Spa propose un éventail de massages traditionnels, aux huiles chaudes, aux compresses, à quatre mains ou encore de la réflexologie plantaire, effectués par 23 praticiennes Thaïs qui sont toutes de vraies professionnelles, mais également des soins esthétiques pour le visage et le corps classiques et orientaux, effectués par 8 esthéticiennes. Les massages, prodigués selon un protocole spécifique ancestral, sont de véritables soins sur mesure faits avec des huiles et des baumes thérapeutiques, qui sont vendus dans les officines aux alentours des temples en Thaïlande. Les gestes sont lents, les pressions maîtrisées et délicates, et les mouvements sont enchaînés avec une dextérité et une légèreté subtile, afin de libérer les tensions et l’esprit. Véritable temple dédié à la relaxation et au bien-être, cet authentique salon de massages thaïlandais nous plonge dans un monde multi-sensoriel magique, dont on ressort détendu mais pas endormi, les muscles relaxés et l’esprit serein.

2 octobre 2017